mardi, juillet 5, 2022
Publicité

Agression de la RDC par le M23: “ bientôt, il y aura des arrestations. Préparez-vous à voir certains de vos collègues députés être livrés à la justice ”. ( C.Mboso)

Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso annonce les actions de justice contre les députés nationaux accusés d’être de mèche avec les groupes armés auteurs de tueries dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Le speaker de la chambre basse du parlement l’a fait savoir, dans un ton ferme, aux élus du peuple, lors d’une séance plénière à huis-clos à l’Assemblée nationale.

“ Bientôt, il y aura des arrestations. Préparez-vous à voir certains de vos collègues députés nationaux être livrés à la justice du fait de leur implication dans ce qui se passe dans l’Est du pays”, annonce Christophe Mboso. Pour ce dernier, la guerre déclarée dans l’Est, est militaire, politique et médiatique.

L’on s’en souviendra de la fameuse phrase prononcée par le même Christophe Mboso lors de la plénière qui avait consisté à l’instauration de l’état de siège dans deux province de l’Est de la RDC à savoir l’Ituri et le Nord-Kivu. “ Quittez les groupes armés ”, avez lancé Mboso aux députés nationaux, car planait déjà de soupçons des implications de quelques élus de la partie Est du pays dans l’alimentation de groupes négatifs.

Signalons aussi que, l’Assemblée nationale annonce mettre, sauf imprévu, à la disposition des soldats déployés au front, une somme de 200.000$, fruit de cotisation de la représentation nationale.

Laisser un commentaire