Les députés nationaux de la province de Tshopo ont rencontré le président de l’Assemblée nationale Vital Kamerhe pour lui exprimer leur préoccupation face à la persistance du conflit entre les communautés Mbole et Lengola. Ce conflit, qui oppose les deux communautés pour le contrôle des terres de Lubunga sur la rive gauche de la ville de Kisangani.
Il a déjà fait de nombreuses victimes et provoqué le déplacement de milliers de personnes.

Les élus de la Tshopo ont alerté le président de la chambre basse du parlement sur la situation humanitaire dramatique qui prévaut à Lubunga et à Kisangani. La commune de Lubunga se vide de sa population, qui s’est réfugiée dans des conditions inhumaines à Kisangani. Ils ont également plaidé pour l’envoi d’une force d’intervention pour désarmer les protagonistes et relocaliser les populations déplacées.

Promesse d’action et mission humanitaire de Vital Kamerhe qui a pris acte des doléances des élus de la Tshopo et a promis de les transmettre au président de la République. Il a rappelé sa proposition de réunir les communautés locales, la société civile et les autorités locales pour organiser un forum sur la paix dans la Tshopo.