mardi, juillet 5, 2022
Publicité

Déchéance de Théo Ngwabidje et son équipe : le gouvernement provincial du Sud-Kivu réfute le vote des députés

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu réfute le vote des élus provinciaux effectué lors de la plénière de ce jeudi 2 décembre, concernant la motion de censure contre le gouverneur Théo Ngwabidje ainsi que tout son gouvernement.

Dans un communiqué rendu publique juste après la plénière, l’exécutif provincial qualifie cette démarche d’une “ tricherie organisée”.

“ Le Gouvernement provincial du Sud-Kivu porte à la connaissance du public que le vote de la motion de censure contre lui par l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu est entaché de plusieurs irrégularités et ce, au regard tant de la constitution de la République Démocratique du Congo, de la loi portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces, du Règlement Intérieur de ladite Assemblée, que de l’instruction du Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières du 1er décembre 2021”, peut-on lire dans ce communiqué officiel.

L’équipe Théo Ngwabidje qui crie à la violation de l’instruction de l’autorité hiérarchique par le Président de l’Assemblée provinciale, qualifie la décision de l’organe délibérant d’une infraction de rébellion.

“ Eu égard à ce qui précède, le gouvernement provincial du Sud-Kivu réfute ce vote qui découle d’une tricherie organisée, lequel ne lui est pas opposable et considère ce gangstérisme politique comme étant de nul effet. Les responsables de cet acte devront en répondre devant la justice”, conclu le gouvernement provincial du Sud-Kivu.

A savoir que 12 députés provinciaux du Sud-Kivu avaient signé une motion de censure contre le gouverneur de la province et son gouvernement. Il a été reproché à cette équipe la mauvaise gouvernance sur le plan politique, sécuritaire, administratif, économique et financier, minier, infrastructures et du patrimoine.

PKTK

Laisser un commentaire