Réagissant au programme du gouvernement Suminwa dévoilé ce mardi 11 juin à l’Assemblée Nationale, le député Christian Mwando N’simba, cadre d’Ensemble pour la République reste tout de même dubitatif quant à la réalisation des actions prises en compte par la Première Ministre Judith Tuluka Suminwa. Il pense par la même occasion que ce nouveau gouvernement n’augure rien de bon, et cela n’est qu’un chapelet de bonnes intentions. Dans la même optique, il exhorte la nouvelle équipe gouvernementale à faire de la sécurité dans l’Est de la RDC la première de priorité.

« Sans stabilité, sans sécurité, le cadre macroéconomique sera difficile à maîtriser et le recettes de l’État serviront principalement à l’effort de guerre mettant en mal le programme de développement », a-t-il dit.

Par la suite, ce haut cadre d’Ensemble pour la République, a peint avec regret la situation sécuritaire préoccupante dans l’Est de la République Démocratique du Congo, la montée en puissance du clientélisme et plusieurs maux à la base, selon lui, du blocage du développement du géant Congo.