Papy Pungu, ancien vice-ministre des Ressources hydrauliques et électricité sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba, a été acquitté par la justice militaire congolaise. Poursuivi pour “participation à un mouvement insurrectionnel” avec Christian Numbi, l’époux de l’ancienne ministre Néné Nkulu, Papy Pungu a finalement été jugé non coupable.

Selon un des avocats proches du dossier, les faits reprochés aux deux hommes, à savoir “la communication avec le général John Numbi et Gédéon de Bakata Katanga pour passer des actes tendant à mettre en péril les institutions du pays et faire du Haut Katanga un État indépendant”, n’ont pas été prouvés par le ministère public.

“Ils étaient poursuivis tous pour des faits concomitants, des faits connexes, ils viennent d’être acquittés. Les faits mis à leurs charges n’ont pas été prouvés par le ministère public”, a expliqué l’avocat.

Arrêté le 27 décembre 2023 alors qu’il se rendait en vacances en Zambie, Papy Pungu a été détenu pendant près de six mois dans les locaux de l’Agence nationale de renseignements (ANR) et à la prison centrale de Makala à Kinshasa. Son acquittement a été confirmé par sa famille politique, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD).

“Oui, c’est vrai, il était poursuivi pour participation à un mouvement insurrectionnel. C’est l’acquittement, il est libre”, a réagi Popol Badgegate, membre de la ligue des jeunes du PPRD et président national de l’Asbl Réseau des Congolais pour la Démocratie et le Développement (RCDD).

Cet acquittement intervient dans un contexte de tensions politiques dans l’est de la RDC, où des groupes armés cherchent à obtenir l’autonomie ou l’indépendance de certaines provinces.