dimanche, août 14, 2022
Publicité

Kinshasa : la SCTP alerte sur une tentative de spoliation de son patrimoine

La Société Congolaise des Transports et Ports (ex ONATRA) dénonce une tentative de spoliation d’une de ses parcelles située sur l’avenue Parc n°2 dans la commune de Ngaliema, au croisement des avenues Parc et Colonel Mondjiba.

D’après les agents de cette société qui ont envahi le lieu pour dénoncer ce unième acte, le réfractaire n’est pas encore connu mais il est représenté par son conseil d’avocats qui est chapeauté par le député provincial Peter Kazadi.

« Notre présence ici est pour sauvegarder notre patrimoine, nous sommes informés que la parcelle est menacée d’être spoliée. Le mardi dernier il ya eu une audience au palais de justice pour les échanges des pièces; l’affaire a été renvoyé au 3 mars de l’année en cours. Leur conseil d’avocats est représenté par le député provincial Peter Kazadi. Il est entrain de défendre ce que nous déplorons. Nous sommes venus ici pour implanter des panneaux pour dire non à cet acte. Cette parcelle n’est pas à vendre, elle appartient à la SCTP », a déclaré Papy Dimuka, syndicaliste de la SCTP.

Les agents et cadre de cette société en appellent à l’implication personnelle du chef de l’État afin que la SCTP revienne dans ses droits.

A ce jour, plusieurs particuliers sont en procès avec l’Etat pour des maisons, ou des espaces rachetés par des proches du pouvoir, pourtant répertorié comme étant du patrimoine du domaine public, selon plusieurs sources. Cette pratique a fait plusieurs victimes. Des citoyens qui acquièrent des espaces immobiliers, détenant les documents livré par l’administration foncière.

Cephas Kabamba

Laisser un commentaire