mardi, juillet 5, 2022
Publicité

Kinshasa-Marché central : Encore 18 mois de patience pour la fin de travaux de construction d’un marché imposant selon l’administrateur

Détruit il y a de cela près de deux ans les travaux
de construction du nouveau marché central évoluent à pas de tortue.
Un seul engin pour faire l’introspection du sol y est visible.

Depuis, pas de communication ni du côté de la présidence de la république ni du côté du gouverneur de la ville Gentiny Ngobila. Ce silence radio apparaît comme un sabotage aux yeux de la population qui a été victime de cette démolition dont la réhabilitation serait imminente selon les dires de Ngobila.

N’ayant pas tenu sa promesse, c’est par certaines personnes interposées dont l’administrateur du grand marché « Zando », que le gouverneur s’adresse en apaisant les esprits de kinois.

Selon l’Administrateur du marché central de Kinshasa, Bopili, à ce jour, l’Office de route est à pied d’œuvre pour l’étude du sol et va finir sa mission dans une semaine.

Le responsable de la Coordination pour la promotion des investissements et le suivi des réalisations des projets, Emmany Mputu rassure que  » les travaux ont effectivement débuté pour une durée de 18 mois, la construction des fondations intervient dans un mois, soit le 15 mai prochain », a-t-il indiqué avant de renseigner que  » le nouveau marché central est en train d’être construit sur une superficie de 80.000 mètres carrés, avec une capacité d’accueil de plus de 62.000 étales et 500 magasins »a-t-il renseigné.

Et pour garantir la sécurité, renchérit-il, « le marché aura 3 portes principales avec plusieurs issues qui sont prévues », a-t-il ajouté.

Emmany Mputu invite les Kinoises et Kinois à la patience, en vue de permettre au Gouvernement provincial de Kinshasa d’offrir à ses administrés un imposant bâtiment repondant aux normes et qui durera longtemps.

Une véritable utopie qui passe comme une moquerie dans les oreilles de kinois qui ont été renvoyés en chômage par manque de planification ni de coordination dans l’exécution de ce projet.

A ce jour, après l’érection de la clôture pour isoler l’espace où les travaux devront se faire et déterminer la superficie normale du marché, s’en est suivi l’évacuation de débris de bétons du site.

Que ces travaux ne soient pas un trompe l’oeil pour la probagande électorale de 2023.

JP.

Laisser un commentaire