Le Gouverneur sortant de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a sollicité de la SOFIBANQUE d’accorder à l’hôtel de ville un recouvert bancaire de dix-huit milliards sept cent vingt-quatre millions vingt et un mille sept cent deux francs congolais 18.724.021.702 CDF, pour couvrir les six mois d’indemnités de sortie et les trois mois d’arriérés des salaires en faveur des membres de son Cabinet.

Dans une correspondance adressée au directeur général de cette institution financière, le gouverneur sortant renseigne que cette demande est également en faveur de l’Exécutif Provincial de Kinshasa, ainsi que le paiement des impôts sur les revenus professionnels.

« Monsieur le Directeur Général, en vue de faire face aux arriérés des salaires et indemnités de sortie non payés à ce jour. je vous demande d’accorder à la Ville de Kinshasa un découvert bancaire de l’ordre de 18.724.021.702 CDF (Francs congolais dix-huit milliards sept cent vingt-quatre millions vingt et un mille sept cent deux) pour couvrir les six mois d’indemnités de sortie et les trois mois d’arriérés des salaires de février, mars et avril 2024 en faveur des membres de mon Cabinet, ceux de l’Exécutif provincial de Kinshasa ainsi que le payement des impôts sur les revenus professionnels. Je vous saurais gré de la diligence que vous accorderez à la présente », a écrit Gentiny Ngobila.
Cette somme jugée colossale pour certains s’ajoutera à une liste des dettes de l’hôtel de ville de Kinshasa que le nouveau gouverneur, déjà élu, trouvera sur sa table.
A noter que Gentiny Ngobila est reproché par ses proches collaborateurs, d’une gestion opaque de la ville-province de Kinshasa.

Cephas Kabamba