Le Président de la République Félix Tshisekedi séjourne depuis le lundi 6 février 2023, à Cape Town, en Afrique du Sud, où il prend part à la conférence minière internationale Indaba. Ce mardi 7 février, le Chef de l’Etat congolais a, du haut de la tribune de cette conférence, venté les différentes potentialités de son pays, représentant 1.100 différentes substances minérales. Selon lui, la République Démocratique du Congo se révèle comme un État solution de par ses minerais stratégiques.
Félix Tshisekedi revenu sur la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire dans le Nord-Kivu ainsi que le regain de tension entre Kinshasa et Kigali.

“ … il est triste de constater que cette abondante dotation naturelle n’a toujours pas profité au pays, encore moins à l’Afrique en raison de questions de mauvaise gouvernance enracinée depuis de décennies mais aussi d’une insécurité savamment orchestrée par des puissances obscures avides de nos ressources naturelles, comme c’ est le cas présentement dans la partie Est du pays, en l’occurrence la province de l’Ituri et celle du Nord-Kivu, avec le mouvement armé M23, qui n’est autre qu’un déguisement d’un voisin belliqueux, le Rwanda, obnubilé par nos ressources mais malheureusement maladroit dans sa méthode pour y accéder, préférant la guerre plutôt qu’un cadre paisible d’échanges fructueux gagnant-gagnant ”, a déclaré Félix Tshisekedi.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat congolais a fait savoir que son pays est « prêt à mettre en place des accords mutuellement bénéfiques avec tous les partenaires qui ont besoin de ses ressources ».

Cephas Kabamba