samedi, décembre 10, 2022
Publicité

Nord-Kivu : Des dispositions sécuritaires renforcées pour contre une  attaque en gestation à la prison centrale de Butembo

Plus d’une dizaine de téléphones des mains des détenus, des radios Motorola ainsi qu’une quantité de chanvre, ont été saisi ce mardi 13 septembre, par les éléments de la Police nationale Congolaise (PNC) et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui ont mené une fouille à la prison centrale de Butembo, dans la province du Nord-Kivu. D’après le Commissaire supérieur principal, Polongoma Di-Ntoto Jean-Paul qui a annoncé cette nouvelle, ces prisonniers communiquaient avec des rebelles pour planifier une attaque contre cette maison carcérale, après celle du 10 août dernier.  Il a également rassuré que des dispositions sécuritaires sont prises pour les en empêcher. 

« Nous sommes venus ici pour la fouille de la prison parce qu’on a eu des informations d’une attaque en gestation à la prison centrale de Butembo. Selon les informations en notre possession, les assaillants qui ont l’intention d’attaquer la prison, sont en communication avec les prisonniers. Raison pour laquelle, on a pris des précautions, de venir fouiller pour palper la réalité. Après la fouille, nous avons constaté que l’information était fondée. Nous avons eu dans la prison, plusieurs téléphones, plus de 17 téléphones, 5 Motorola et chargeurs. Vous comprenez qu’en dehors de cela, il y avait des quantités de chanvre », a-t-il déclaré.

Pour rappel, le mercredi 10 août dernier, un commando de 80 éléments des ADF ont attaqué la prison centrale de Butembo, provoquant l’évasion de plus de 800 détenus. Les autorités n’ont reçu à récupérer que près de 300, les uns courant encore dans la nature alors que d’autres ont été recrutés par l’ennemi pour renforcer ses effectifs.

Laisser un commentaire