mercredi, mai 25, 2022
Publicité

Nord-Kivu : Malgré l’état de siège, la criminalité bat son plein ; deux jeunes assassinés à l’espace de 24heures

Malgré l’état de siège instauré à l’Est de la République Démocratique du Congo pour combattre les groupes terroristes qui sèment la désolation dans cette partie du pays, la situation sécuritaire dans la province du Nord-Kivu demeure scandaleuse. En moins de 48 heures, deux jeunes de la ville de Goma, ont été tués par des personnes jusque-là inconnues. Il s’agit de l’artiste musicien Black’s Balume, retrouvé mort dimanche 16 janvier. Son corps sans vie flottait sur les eaux du Lac Kivu à Kituku, situé à l’Ouest du chef-lieu du Nord-Kivu. Il y a aussi Yves Kitoga, assassiné dans la soirée du lundi 17 janvier dans le quartier Himbi, toujours à Goma, par des inconnus armés. Son corps sans vie était criblé des balles.

Selon le chef du quartier Himbi, Mutete Mwenyemali, qui confirme l’information, les auteurs de cet assassinat sont jusque-là inconnues.
« Ceux qui ont abattu Yves étaient en tenue civile sur la moto. Yves rentrait à la maison avec sa petite sœur et sa tante lorsqu’ils ont rencontré ces bandits qui étaient sur moto. Directement, ils ont emporté leurs téléphones, ensuite tiré sur Yves avant de prendre fuite », a-t-il déclaré.
La même source indique que l’assassinat de ce jeune intervient seulement un jour après la défense de son mémoire de licence à l’Université Lumière du Burundi, extension de Goma.

La ville de Goma enregistre presque au quotidien des cas d’assassinats, des tueries, de justice populaire des incendies, de vol et beaucoup d’autres dégâts ; ce, malgré l’état de siège en vigueur depuis le mois de mai de l’année dernière.

Cephas Kabamba

Laisser un commentaire