mardi, septembre 27, 2022
Publicité

ONU : le Conseil de sécurité met Félix Tshisekedi devant ses responsabilités

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est félicité, dans un communiqué de presse mercredi 31 mars 2021, des évolutions positives en République démocratique du Congo (RDC) et s’est dit préoccupé par la violence à l’est et la situation humanitaire désastreuse dans le pays.

« Les membres du Conseil de sécurité appelle le gouvernement de la République Démocratique du Congo à s’attaquer aux facteurs sous-jacents de la situation humanitaire actuelle et les partenaires à intensifier leur soutien au gouvernement de la RDC pour relever ces défis », peut-on lire dans ce communiqué de presse.

Les membres du Conseil ont aussi rappelé l’importance pour la République Démocratique du Congo et ses voisins de travailler ensemble pour lutter contre l’insécurité dans l’est de la RDC, avec un engagement politique accru et des approches plus intégrées, notamment par le biais de la coopération et de l’intégration économiques, et ont encouragé de nouveaux efforts pour favoriser le développement économique durable en tant que moteur du développement régional.

Ils se sont déclarés préoccupés par la poursuite des violences intercommunautaires et par l’augmentation de l’activité des groupes armés dans les provinces orientales de la République Démocratique du Congo en particulier par les Forces démocratiques alliées au Nord-Kivu et en Ituri, et de nombreux groupes armés locaux au Sud-Kivu.

Ils ont, en outre, réitéré leur condamnation de tous les groupes armés opérant dans le pays, et ont appelé tous les acteurs à mettre fin à la violence et à leurs violations et abus des droits de l’homme internationaux et du droit international humanitaire.

Ils se sont en outre déclarés préoccupés par la situation humanitaire actuelle, marquée par une augmentation significative du nombre de personnes ayant besoin de protection et d’assistance humanitaire.

Concernant les efforts menés par la RDC dans la lutte contre la corruption, les membres du conseil ont déclaré avoir pris note des efforts visant à former un gouvernement pour tenir les engagements du Président Félix Antoine Tshisekedi de poursuivre l’unité nationale, de renforcer l’état de droit et de favoriser l’inclusion politique et la consolidation de la paix.

De ce fait, ils ont encouragé le gouvernement à poursuivre ses efforts, notamment en élaborant et en mettant en œuvre un cadre national de désarmement, démobilisation et réintégration, un plan de réforme du secteur de la sécurité et une stratégie globale de stabilisation et de prévention des conflits.

PM

Laisser un commentaire