mardi, juillet 5, 2022
Publicité

Patrouille financière : un réseau mafieux à la SNEL mis à nu par l’IGF

Des pratiques mafieuses avaient élu domicile au sein de la société nationale de l’électricité (SNEL) où des folles dépenses étaient opérées non pas pour permettre à la société de résoudre le problème du réseau mais par contre, pour faciliter à quelques responsables de se remplir les poches. Une maffia qui a saigné à blanc la SNEL pendant longtemps avec la fourniture des câbles, poteaux et transformateurs électriques à des prix multipliés par 10 voire 20 mise à nu par l’inspection générale des finances (IGF). Le Parquet Général est saisi de cette affaire pour démantèlement de ce réseau maffia.

Selon les informations en notre possession, il s’agit d’une entreprise dénommé AMK appartenant à une certaine Stéphanie, qui livre des câbles, poteaux et transformateurs électriques à la SNEL. La patronne de cette société entretien des affinités avec certains cadres de la SNEL; cette dernière achète des câbles à l’étranger pour revendre à la SNEL à des prix très très exorbitants.

La patrouille financière de l’Inspection générale des finances a permis de bloquer tous les robinets de coulage des recettes à la Société nationale d’électricité (SNEL).
Au stade actuel, l’IGF a suspendu la passation de ce marché pour non-respect de procédure.

La patrouille financière lancée par l’inspection générale des finances (IGF), a pour objectif de mettre fin aux détournements dans les entreprises publiques de la République Démocratique du Congo. Cette opération a été décidée par le président de la république Félix Tshisekedi qui déterminé à mettre fin à la gabegie financière qui entrave le développement de la RDC.

Cephas Kabamba

Laisser un commentaire