samedi, décembre 10, 2022
Publicité

RDC : Denis Kadima compte sur la contribution des mandataires des partis et regroupements politiques pour l’organisation des élections dans le délai constitutionnel

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima, a échangé ce samedi 24 septembre 2022, à la salle de spectacle du Palais du peuple avec les mandataires des partis et regroupements politiques dans le cadre de concertation entre la Centrale électorale et les représentants des partis et regroupements politiques.

Plusieurs formations politiques ont répondu présent à l’invitation de la Ceni en vue de s’enquérir des informations sur le déroulement du processus électoral en République Démocratique du Congo.

Tout a commencé par le mot de bienvenue du deuxième vice-président de la Ceni, M. Didi Manara Linga, suivi de trois exposés fait par Me Dave Banza, Directeur de cabinet adjoint, sur l’innovation de la loi numéro 22/029 du 22 juin 2022 modifiant et complétant la loi dite électorale et ses mesures d’application, par Monsieur le Directeur juridique qui a parlé des facteurs à la base de l’actualisation des mesures d’application et enfin par M. Joseph Senda Lusamba sur la cartographie électorale.
Ces trois exposés se sont suivis du mot du Président de la Ceni et des échanges.

Denis Kadima a, dans son allocution, martelé sur la contribution des mandataires des partis et regroupements politiques sur le processus électoral en cours et s’est dit déterminé à organiser les élections dans le délai constitutionnel.

Parlant de l’implication de l’opposition au processus électoral de 2023, Denis Kadima a dit que tout le monde est impliqué.

« La porte est ouverte à tout le monde. Personne n’a été écarté. Le deuxième vice-président M. Didi Manara reçoit d’ailleurs les gens quant à ce, et moi-même d’ailleurs je suis ouvert. » a indiqué le Président de la centrale électorale.

Notons que ce processus électoral de 2023 impliquera les congolais résidant à l’étranger.

Laisser un commentaire