Ce vendredi, la Première Ministre congolaise Judith Suminwa a reçu le caucus des députés nationaux de Kinshasa, représenté par l’élu de la circonscription de Mont-Amba, Raphaël Kibuka. Au menu des discussions : les problèmes d’insécurité et de pénurie d’eau et d’électricité qui touchent la capitale.

Selon le député national Raphaël Kibuka, l’insécurité est l’un des défis majeurs à Kinshasa, avec notamment le phénomène des “kuluna” (bandes criminelles) et le banditisme armé impliquant des militaires et policiers déserteurs. “Nous avons dit à la Première Ministre que dans le cas de Kinshasa, nous connaissons plusieurs problèmes majeurs, et nous avons souligné l’aspect insécurité”, a-t-il déclaré.

Les élus de la capitale ont également fait part des problèmes d’accès à l’eau et à l’électricité. “Au-delà de l’insécurité, nous lui avons fait part des problèmes d’eau et d’électricité. Certes il y a des avancées qui sont faites dans le cadre de la distribution de la Regideso, mais il faudra conjuguer assez d’efforts pour que les Kinois puissent bénéficier d’eau potable”, a poursuivi Maître Raphaël Kibuka.

Face à ces préoccupations, la Première Ministre Judith Suminwa a promis de s’attaquer à ces problèmes avec les ministres concernés. “La Première Ministre a promis de s’y atteler avec les ministres de ce secteur”, a indiqué le représentant des élus de Kinshasa.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de consultations menées par la Première Ministre avec les représentants des 26 provinces du pays, en préparation de la présentation de son programme d’action gouvernemental à l’Assemblée nationale le 11 juin prochain.