lundi, septembre 26, 2022
Publicité

Situation sécuritaire à l’Est : l’Ouganda appelé d’éviter de faciliter le passage de l’armée rwandaise

Les organisations de la société civile oeuvrant pour la protection des droits humains, réunies au sein de la Dynamique Nationale pour la Paix, l’Unité et la Sécurité (DYNUPS) ont appelé le Président de l’Ouganda Yoweri Museveni d’éviter de faciliter le passage de l’armée rwandaise par ses frontières pour attaquer la RDC, en cas d’espèce Bunagana.

Elles ont lancé cet appel ce mercredi lors d’un sit-in organisé à l’ambassade de l’Ouganda, à l’occasion de la journée internationale de la paix, célébrée le 21 septembre de chaque année.

Ces organisations invitent le Président Ougandais à respecter la protection de refugiés en général et particulièrement ceux venus de Bunagana, mais également de respecter les droits internationaux sur les réfugiés.

« Nous condamnons avec la dernière énergie l’attaque du camp des réfugiés congolais en Ouganda, dont la majorité est constituée des habitants de Bunagana, laquelle attaque a contribué à traumatiser des personnes déjà victimes des actions terroristes de M23 à Bunagana, Beni, Rutshuru et dans l’ensemble de la Province du Nord-Kivu », a déclaré Mme Desy Furaha, coordonnatrice de l’ONGDH Femmes solidaires pour la paix et le développement (FSPD).

Le Président rwandais invité à privilégier les relations de bons voisinages.

Ces organisations de la société civile ont, par la même occasion fait un sit-in à l’ambassade de Rwanda pour demander à au Président Paul Kagame de privilégier les relations de bons voisinages « car les hommes passent mais les institutions restent ».

Ces organisations oeuvrant pour la consolidation de la paix invite, par ailleurs, le Président rwandais, Paul Kagame, de se conformer aux engagements pris dans «L’Accord cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la République Démocratique du Congo et la Région », signé à Addis-Abeba, le 24 février 2013.

Elles l’ont invité à respecter la souveraineté de la RDC, en retirant sans délais et dans l’immédiat ses troupes terroristes de M23 qui déstabilisent non seulement l’Est mais aussi toute la population de la RDC.

JP.

Laisser un commentaire