samedi, décembre 10, 2022
Publicité

Tentative d’évasion à la prison du cinquantenaire au kwilu : le porte parole de la police appelle au calme

La ville de Bandundu dans la province du Kwilu s’est réveillée , ce mardi 13 septembre, sous le crépitement de balle en direction de la prison centrale du cinquantenaire.
Selon plusieurs sources, la police se serait affronté avec un groupe de bandits non encore identifiés.

Le porte parole et responsable presse police kwilu, le colonel Atungele appelle la population au calme tout en écartant la thèse d’affranchissement entre la police et un groupe de bandits.

« Tout d’abord j’appelle la population au calme, à ne pas s’agiter, la situation est sous contrôle et calme », a-t-il appelé avant de confirmer cette tentative d’évasion.

« Effectivement il y a eu tentative d’évasion à la prison centrale du cinquantenaire, ce n’est pas une première fois que de tels actes se passent au niveau de cette maison carcérale ; cette évasion est dûe à un différend entre les groupes de prisonniers ; un groupe a forcé de briser la grille de cette maison carcérale et les éléments de la police commis à la garde ont fait usage de tout le moyen afin de dissuader ces prisonniers, malheureusement, il y a eu deux blessés qui sont à l’hôpital général de référence de Bandundu pour des soins appropriés ; il n’y a pas eu affrontement avec un groupe de bandits « , a précisé le colonel Atungele.

Plusieurs analystes estiment que tentative d’évasion serait un signal d’alerte aux autorités de doubler la sécurité dans cette partie du pays en proie à la crue des déplacés venus de l’autre province, le Maindombe fuyant le conflit Teke et Yaka qui serait infiltrés par une main noire rapportent certains témoins dans la région.

JP.

Laisser un commentaire