mercredi, mai 25, 2022
Publicité

Tshopo: Eve Bazaiba visite la Tour à flux de carbone de Yangambi

Toujours en mission officielle, la Vice-Premier Ministre Ministre de l’Environnement et du Développement durable Madame Ève Bazaïba a visité la tour à flux de carbone de Yangambi mardi 18 janvier 2022.

L’objectif de cette visite est de mieux comprendre la contribution des forêts tropicales à l’atténuation du changement climatique et aussi étudier des échanges de gaz à effet de serre entre la forêt et l’atmosphère.

Haute de 55 mètres dont 15 du couvert forestier, la tour à flux de Carbone trône désormais à Yangambi, en territoire d’Isanga dans la Tshopo. Une première en RDC, et destinée à l’étude des échanges de gaz à effet de serre entre la forêt et l’atmosphère, elle  est la première du Bassin du Congo.

Sans se lasser, cette première  visite d’Eve Bazaïba permet à concrétiser la vision du Chef de l’État Félix Tshisekedi, en rapport avec  cet investissement important dans le domaine de la lutte contre le changement climatique.

Avec le Gouverneur a.i de la Province de la Tshopo, Maurice Abibu, le Professeur Pascal Broeck de l’université de Gand en Belgique, Eve BAZAIBA a escaladé cette tour de 55 mètres comme une véritable guerrière  pour atteindre la hauteur.

Des explications sur le fonctionnement de cette tour située dans la forêt tropicale de Yangambi et alimentée par l’énergie verte.

Plus de deux heures de visite qui conforte la position de la RDC comme Pays-Solution face à la crise du changement climatique au monde.

 » Aujourd’hui avec des données produites par cette tour, on peut avec conviction confirmer que la RDC est le premier poumon du monde en terme de séquestration de carbone. Cela est une fierté et une responsabilité à protéger davantage nos forêts tropicales. Nous saluons cette coopération avec les différents partenaires et nous pensons que ce projet va s’étendre à d’autres forêts de notre pays pour avoir davantage des données scientifiquement prouvées sur notre capacité à séquestrer le carbone  » a dit Eve Bazaiba à sa descente de la tour à flux.

 » Nous sommes honoré de la visite de la Vice-Premier Ministre et nous sommes encouragé dans notre démarche qui s’inscrit dans la contribution à la valorisation du potentiel forestier de la RDC et du Bassin du Congo  » se félicite le Professeur Pascal BOECHK de l’université de Gand en Belgique.

De son côté, le Gouverneur a.i.de la Tshopo recommande à la population de cette province de protéger jalousement cet investissement.

Construite par l’Université de Gand, le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR), la société R&SD et l’École régionale postuniversitaire d’aménagement et de gestion intégrés des forêts tropicales (ERAIFT), en partenariat avec l’Institut national d’études et de recherches agronomiques (INERA), la tour à flux de carbone de Yangambi est opérationnelle depuis début octobre 2020.

Notons que Yangambi a un énorme potentiel pour redevenir une préférence mondiale pour l’étude des forêts tropicales.

LM   

Laisser un commentaire